Lion heart
Bienvenue petit invité ♥



    Viens t'inscrire sur le forum et passer le temps en t'amusant ! Tu n'auras pas le temps de t'ennuyer ! Rentre dans le monde de Lion Heart, mêlé d'amour, de joie et de haine. A bientôt sur Lion Heart ! ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]

Aller en bas 
AuteurMessage
Saurel

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Dim 10 Juil - 12:14

° Saurel

Ce matin-là, les premiers rayons de soleil avaient frappé douloureusement les paupières de la doyenne des lionnes du Rocher. Elle avait pris l’habitude de se lever tôt, pour profiter de la fraîcheur de l’aube pour rallier l’un de ses havres de paix, mais ce matin-là était différent. Elle avait eu le sommeil agité, et ses yeux rougeoyants étaient encore gonflés de fatigue. Elle n’aimait pas ça. C’était trop tôt, beaucoup trop tôt.

La veille, comme toute la tribu, elle avait été bouleversée par le retour piteux d’Eden et de Safiya. Elle n’avait même pas trouvé de réplique acide pour enfoncer le clou, ce qui témoignait en soi de la profondeur de son trouble. Elle savait que c’était inévitable. Elle savait que cela finirait bien par se produire. Pourtant elle croyait… avoir le temps. De se décider ou de se rallier l’un ou l’autre camp. Surtout, elle n’arrivait pas à admettre l’implication de Vitani.

Elle n’était pas prévue dans son plan. Ce devait être un acte grandiose, la confrontation de deux frères ennemis qui consacrerait le meilleur monarque. Pourquoi avait-il fallu qu’elle s’en mêle ? Que n’avait-elle pu rester sage et attendre de découvrir le vainqueur ? Que lui était-il passé par la tête pour qu’elle s’abaisse à jouer la gazelle d’un vulgaire guet-apens ? Saurel ne comprenait pas

Alors elle était partie, avant que les autres ne s’éveillent. Elle avait profité de sa vigueur matinale pour se précipiter, autant que peut se précipiter un ancêtre, vers la frontière des deux mondes. Elle toussait et respirait en saccade, mais elle s’en fichait pas mal. Une rage sourde, la rage de ceux qui voulaient comprendre mais n’y arrivaient pas, brûlait en elle.

Le lac était là, grouillant d’une menace invisible, et elle s’arrêta à un mètre de sa rive. Les yeux fixés sur l’horizon, là où commençaient les Terres interdites, elle laissa enfin éclater sa colère.

« Vitani, rugit-elle plus fort que sa vieille carcasse ne le laisserait soupçonner. Vitani, face de hyène et fille de ta mère, Vitani montre-toi ! Montre-toi et explique-toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taha

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Pis quoi encore... Si les flics mes trouvent j'suis foutu moi *SBAF*

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Dim 10 Juil - 13:48

Vitani observait les Terres Interdites dans un silence absolu. Du haut d'un petit rocher, elle surveillait le territoire des exclus, ces terres arides et sèches, désertées de toute vie à part celles des lions et lionnes bannis. Il y avait aussi quelques hyènes maintenant, depuis le retour de Chukara. Ce lion... Vitani ne savait pas trop quoi penser de son demi-frère. Etait-il franc quand il lui parlait ? Ou alors avait-il des idées noires derrière la tête la concernant ? La jeune mère préférait anticiper et se dire que oui concernant la seconde question. De toute évidence, elle avait autant de sournoiserie que son ainé.

Alors qu'elle réfléchissait à tout ça, un rugissement se fit entendre. Et c'était pour elle, quelqu'un l'appelait. Le son provenait du lac au crocodile. Après quelques secondes d'hésitation, la lionne sauta de son rocher d'un bond soudain, puis entama une marche rapide vers le lac. Qui pouvait bien la demander là-bas ? Chukara lui tendait un piège, déjà ? Non, non. Ce rugissement n'était en aucun cas le sien. Au contraire, Vitani crut entendre la voix d'une vieille connaissance... Qui l'avait appelé "face de hyène" au passage. Et la fille de Zira ne connaissait pas grand monde qui osait la nommer de la sorte...

Sa tante, Saurel. Lorsqu'elle la vit de l'autre côté du lac aux crocodiles à son arrivée, elle haussa les sourcils, ne s'attendant certainement pas à voir la soeur de Zira ici. Elle fit quelque pas de plus pour se retrouver à quelques centimètres du lac. Un sourire arrogant aux lèvres, comme elle savait si bien les faire, elle lança à sa tante :


" Eh bien ma tante, quelque surprise de vous revoir ! Contente de voir que le temps n'a pas d'effet sur vous... "

Ricana-t-elle, avant de tourner le regard sur son reflet dans l'eau. Elle vit alors ces horribles griffures sur le côté gauche de son visage. Elle cicatrisaient bien depuis le combat contre Safiya, mais ça allait mettre encore un moment avant de disparaitre totalement.

La jeune lionne leva la tête et sauta sur un arbre qui faisait la jonction entre les deux rives. En parlant du physique de Vitani, il avait quelque peu changé depuis son arrivée sur les Terres Interdites. Son pelage s'était assombri, tout comme ses marques qui lui faisait le tour des yeux. Cela lui donnait un air beaucoup moins attrayant que lorsqu'elle se trouvait sur la Terre des Lions. Dans ses manières, comme celle de marcher, la différence se sentait également... En quelques jours, elle sentait une vieille partie en elle qui reprenait vie. A son plus grand plaisir.

Elle arriva sur l'autre rive sans difficultés et s'arrêta à quelques mètres de sa tante, à laquelle elle ne jeta pas le moindre regard par ailleurs.


" Que puis-je faire pour vous, tante Saurel ? "

Fit-elle en tapant de la patte dans un cailloux, pour l'envoyer valdinguer sur une innocente souris.

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saurel

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Dim 10 Juil - 22:20

Voilà bien Vitani, à n’en point douter : de la graine de racaille depuis son plus jeune âge, mais de la racaille distinguée. Elles ne partageaient pas le même sang pour rien, cela se lisait dans l’orgueil de son regard fauve. En contrebas, la vieille Saurel plissait des yeux pour détailler ses traits, sans un mot. Sa démarche avait retrouvé la souplesse sauvage de sa jeunesse, tandis qu’elle descendait vers elle, mais quelques hésitations trahissaient encore les blessures béantes de la veille. La rebelle évitait le regard accusateur de sa tante, mais cette dernière avait déjà vu plus qu’il ne lui en fallait pour juger de la situation.

« Mes hommages, ma nièce, siffla-t-elle de cet éternel ton mielleux qui masquait son inquiétude. Je regrette de ne pouvoir te retourner le compliment : cette nouvelle coupe te va très mal. Laisser une gamine te refaire le portrait est rarement une bonne idée, crois-en mon expérience… »

Elle avait trouvé la traînée de l’héritier plutôt bien amochée, mais elle était loin d’imaginer que la jeune lionne avait rendu coup sur coup chacune de ses éraflures. C’eut dû être un combat sans merci, digne du temps héroïque de ses pairs ! mais chacun des protagonistes avait une façon bien majestueuse de porter les marques de la bataille. Un brin de fierté familiale lui souffla même que Vitani y avait puisé une nouvelle aura de fierté.

« Tu sais ce qu’elles jacassent encore, au Rocher ? se décida-t-elle finalement sur un ton racoleur. Elles disent que tu es une sale traîtresse ingrate, et que si ça se trouve tu espionnais depuis le début pour le compte du grand frère. Elles en veulent pour preuve que tu as tendu un piège mortel à tes neveux, avec ton fils comme appât. Pour peu j’aurais l’impression qu’elles cherchent à me faire concurrence en matière de médisance… à moins bien sûr qu’elles y croient. »

Cette dernière remarque sonnait comme un couperet. Non qu’elle croyait aux extrapolations des bienpensantes de la Terre des Lions, mais il se trouvait que c’était le seul baromètre à sa disposition. Une entrée en la matière, que seule Vitani en personne pouvait approfondir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taha

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Pis quoi encore... Si les flics mes trouvent j'suis foutu moi *SBAF*

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Lun 11 Juil - 6:58

Eh bien, sa tante n'avait vraiment pas changé, autant sur le plan physique que celui de sa mentalité. A peine venait-elle la retrouver que Vitani se faisait déjà égratigner d'une remarque cinglante. Et encore, elle la trouvait assez soft sur le coup, elle savait sa tante capable de bien mieux que cela encore. La fille de Zira préféra laisser passer l'orage avec un sourire, sans conviction et simplement pour montrer qu'elle avait très bien compris le sens de sa remarque. Saleté de Safiya... Elle l'avait en effet bien amochée. Et encore, il lui avait fallu quelques jours de repos pour ne plus sentir le poids de ce long et interminable combat sur son corps.

Le sourire qu'affichait la jeune lionne se décomposa petit à petit alors que Saurel enchaina, en lui faisant subtilement comprendre la raison de sa venue ici. Vitani ne savait absolument pas comment la nouvelle avait été prise au Rocher. Ils devaient maintenant tous la détester, c'était certain. Mais la réaction de sa tante était sans doute la seule qu'elle n'avait pas encore anticipé. Et pourtant, elle était tout de même un membre important de sa famille, en un sens.


" Ah, ces lionnes... Je les déteste depuis le début. Mais je crois que c'est réciproque. Nous n'avons jamais été en très bonne entente, et c'est bien dommage qu'on pense de si terribles choses à mon sujet ! "

Feignit-elle d'un ton qu'elle voulait plus moqueur qu'autre chose. On disait du mal de la soeur du Roi ? Et alors ! Ce n'était pas une nouveauté.

" Je ne suis pas une traitresse ingrate, et encore moins une espionne. Je suis moi. Simplement moi. "

Continua-t-elle d'un ton plus sérieux, tout en reprenant un léger sourire au coin des lèvres sur ses derniers mots. Elle tourna alors la tête vers sa tante et s'avança dans sa direction, lentement et fièrement.

" Je suis la fille de Zira, n'en déplaise à certains. Et je me comporte de la façon dont on m'a éduqué, c'est-à-dire intelligemment. Pas la peine d'essayer de te cacher cette histoire de guet-apens, mes blessures doivent en dire assez long d'elles-mêmes sur la tournure qu'on prit les évènements. Mais en ce qui concerne le neveu, je ne souhaitais pas son implication. C'eut été parfait seulement si cela avait été mon frère. "

Elle passa à côté de la vieille lionne, puis s'arrêta. Elle repensa à tout ça, tout ce qui lui était arrivé ces dernières semaines. L'accident d'Hitori, la mort de Sarhan, son retour chez les exclus, et bien sûr ce piège, tendu le soir-même de son retour. Cela faisait beaucoup, beaucoup d'évènements à considérer...

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saurel

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Lun 11 Juil - 13:34

La fille de Zira encaissait les nouvelles. Pas très bien, mais pas forcément mal non plus – plutôt avec ce dédain sarcastique qui lui servait de carapace. En cela, elle était sans doute celle dont la vieille lionne se sentait la plus proche. Peut-être était-ce aussi pour cela que son comportement la décevait tant : elle avait espéré mieux de son miroir de jouvence. Sa regrettée sœur n’aurait pas apprécié, du reste.

« Intelligemment ? Allons donc. Si tu avais agi intelligemment, tu aurais étudié le terrain et attendu le moment idéal avant de mettre le feu aux poudres. Ta mère a mis des années à tendre un piège à Simba. Toi tu es venue comme une fleur improviser ta petite trahison-surprise, sans même attraper le bon. Si tu chasses aussi mal que tu ne déclenches des guerres, ton rejeton doit être à la diète. »

Dans les dents. Les discours sur l’éducation et la prédestination pouvaient bien plaire aux jeunets pour qui Zira n’était qu’un monstre d’histoires à faire peur, mais cela ne marchait pas avec elle. Elle avait connu personnellement chaque lion de sa rébellion, et elle savait qu’elle ne les aurait jamais maintenus sous la même bannière sans un minimum de jugeote.

« Elles ne t’ont jamais comprise, avoua-t-elle, et elles ne te comprendront sans doute jamais, mais à moi tu ne me la raconteras pas. Je te connais mieux que quiconque, ici ou là-bas… du moins l’ai-je cru jusqu’à présent. Je veux juste savoir ce qu’il s’est passé – de ta bouche. Eux ne savent rien, ils croient que ça t’a pris comme une tique. »

D’un autre côté, ils allaient rarement chercher plus loin – que ce soit par couardise ou par paresse. Elle ne subissait aucun de ces deux maux quand il s’agissait de ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taha

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Pis quoi encore... Si les flics mes trouvent j'suis foutu moi *SBAF*

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Lun 11 Juil - 16:17

Bam. Il fallait bien que ça arrive, un moment ou l'autre. Sa tante ne changeait donc pas d'un poil en sa présence, et il suffisait d'une maladresse pour qu'elle en profite. Vitani en ferma les yeux et serra légèrement les dents. Puisqu'après tout, elle avait entièrement raison sur ce point : son action avait été... précipité. En y repensant, pourquoi n'avait-elle pas mieux préparé son coup ? Sa mère était le parfait exemple à prendre à ce niveau, pourquoi ne l'avait-elle pas fait ? Elle qui voulait à tout pris la venger, elle n'avait pas une seule fois pensé à ce que ferait Zira. Quelle crétine. Elle s'en voulait, c'est vrai.

Elle ne répondit pas - il n'y avait rien à dire - et laissa sa tante reprendre la parole. Elle voulait des explications, clairement. Vitani ne savait pas trop si elle en avait forcément envie... La dernière fois qu'elle avait parlé avec franchise et sincérité, ce devait être à ses fils, peu avant l'accident. Elle hésita de longues secondes, puis se dit que c'était sa tante après tout, le peu de famille qui lui restait.


" Ce Rocher est maudit, ma tante. " commença-t-elle en rouvrant les yeux. " J'y ai tout perdu. Ma défunte mère, ainsi que mon frère Nuka, sont morts par sa faute. Le lion dont je suis tombé amoureuse y est mort. L'un de mes fils, Sarhan, est mort également. Et le dernier est devenu aveugle. J'y ai perdu également mon autre frère, Kovu, trop occupé par son travail de monarque pour accorder une quelconque importance à mes soucis avec les autres lionnes. Et regarde : même toi, tu n'as rien vu, alors que tu as eu tout le temps pour observer et comprendre. "

Elle s'assit tranquillement, toujours la tête baissée, le regard posé sur le sol. Elle tapa à nouveau dans un petit cailloux qui termina sa course plus loin sur le museau d'un crocodile, endormis.

" J'ai passé les plus horribles mois de ma vie là-bas, et quand je pense que c'est ce que nous voulions, nous autres exclus, ça me dégoute. Alors, quand je suis revenu ici, à la recherche de mon fils qui avait fugué malgré sa cécité, je me suis sentis comme chez moi. Je crois qu'il n'y a rien d'autre à expliquer. "

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saurel

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Ven 15 Juil - 14:14

La vérité était un remède aux vertus paradoxales : rien ne semblait plus blessant, mais sa franchise apaisait aussi les douleurs les plus sourdes. Le regard de Saurel s’adoucit ainsi tandis que sa nièce lui expliquait, la rage au cœur, ce qui l’avait poussée si violemment dans les bras des exclus. Elle comprenait – elle comprenait même bien mieux que quiconque cette souffrance de voir les pans de son monde lui échapper un peu plus à chaque drame. Zira, Nuka, ses enfants qu’elle avait exalté pour la cause des exilés… ses amis, aussi, partenaires de longue date de ses ragots, et enfin Nala. Et elle ne parlait même pas de son roitelet de neveu et de la raclure qui lui servait de descendance. Chukara faisait figure de dernier espoir pour l’honneur de sa race.

« J’admets mon erreur, dit-elle en s’approchant de la lionne. J’étais tellement obnubilée par la décadence générale et l’amollissement de Kovu que je n’ai pas remarqué à quel point tu en souffrais aussi. Nala n’aurait jamais permis qu’on traite ainsi une chasseresse aussi talentueuse que toi. Si on ne prenait que ce critère, ç’aurait dû être à toi de lui succéder. »

Kiara avait quatre pattes gauches, comme son père. Ses fils souffraient aussi de cette tare, même si le sang des exclus avait limité la casse. Tout juste bons à bouffer des insectes, ils avaient pourtant droit à une place de roi aux festins. La guerre leur forgerait le caractère ou les rayerait de la carte, selon la bonne vieille loi du plus fort.

Son regard quitta un moment l’air farouche de sa nièce pour se porter vers la frontière, au-delà du lac. Nombre de ses enfants y avaient trouvé la gloire, la mort, voire les deux à la fois, mais elle-même ne s’y était jamais risquée. Il y avait de l’envie dans sa voix quand elle demanda :

« Qu’est-ce que ça fait, de se sentir chez soi ? »

Elle-même n’était pas sûre d’être à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taha

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Pis quoi encore... Si les flics mes trouvent j'suis foutu moi *SBAF*

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Sam 16 Juil - 17:38

Vitani esquissa un sourire au coin des lèvres lorsque sa tante lui vanta ses dons de chasseuse. Elle était doué, c'était vrai... Et Nala avait été l'une des rares lionnes à avoir totalement accepté l'ancienne exclu, à l'époque. Hélas depuis, la succession était arrivée au pouvoir, et la nouvelle génération des lionnes du Rocher l'avait pris pour cible à de nombreuses reprises. Des idiotes, voila ce qu'elles étaient. Et Vitani allait leur fait payer au centuple ce qu'elles lui avaient fais. Maintenant que la guerre était lancée, il n'y avait plus qu'à attendre de les voir arriver. Alors, elle les tuerait, ainsi que cette maudite Kiara qui avait corrompu Kovu. Le Roi, elle le laissait à Chukara. La seule avec laquelle elle voulait absolument en finir n'était qu'adolescente pour le moment, mais déjà doué... Et elle l'aurait. Tôt, ou tard.

" Au début, quand je suis revenu, ça m'a rappelé beaucoup de choses. De nombreux moments, passés avec ma mère, mes frères, toi-même également. Et maintenant, c'est comme si je n'avais jamais vraiment quitté cet endroit. J'ai l'impression d'y être depuis toujours. Alors certes, il faut se réhabituer à une vie bien plus difficile qu'au Rocher, mais elle est également plus intense. Ca redonne le sourire d'ailleurs. "

Son sourire était plus sincère que tout à l'heure, où il était bien plus moqueur. Cette fois, elle était franche, elle disait ce qu'elle avait à dire. Enfin, pensa-t-elle, enfin quelqu'un m'écoute... Et même si ça ne changeait pas grand-chose à la situation, ça la soulageait énormément. Mais une partie d'elle, sans doute son côté le plus dur et le plus impénétrable, trouva qu'elle était bien molle, et qu'elle commençait à raconter des bêtises. Elle secoua la tête.

" Oui, enfin, tu m'as comprise... Le Rocher n'est pas une vie pour une jeune chasseuse comme moi. Peut-être le deviendra-t-il, lorsque j'en aurais pris possession... Avec l'aide de Chukara. "

Elle regarda en direction de sa tante, puis celle du Rocher, avec un sourire beaucoup plus dans son comportement habituel, c'est-à-dire sournois, avec une idée qui lui trottait derrière la tête.

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taha

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 24
Localisation : Pis quoi encore... Si les flics mes trouvent j'suis foutu moi *SBAF*

Feuille de personnage
Personnages joués:
Relations:
Partenaires:

MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   Jeu 11 Aoû - 10:31

(Up! :p)

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi aussi, ma nièce ? [Vitani]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lion heart :: « Les terres interdites » :: Le lac aux crocodiles-
Sauter vers: